Un avenir partagé, un passé partagé ?